2 janvier 2014

Couleurs de Paris









7 commentaires:

  1. Voici des images très élégantes à travers votre regard. Merci et bon weekend parisien, AnnaLivia !

    RépondreSupprimer
  2. Paris, belle dans les rayons de lumière...

    RépondreSupprimer
  3. Cette année ce sera fin mars....
    Meilleurs voeux Anna Livia
    Mamina

    RépondreSupprimer
  4. Immagini molto belle, Anna Livia, che mi fanno venire voglie di dare corso ad un mio sogno. Trascorrere 15 giorni a Parigi, dedicandone almeno 7 al Louvre. Un abbraccio e felice 2014 a te e famiglia.

    RépondreSupprimer
  5. Le rêve de visiter Paris... il faut être touriste pour apprécier Paris, car y vivre est devenu difficile à tous les plans! entre les pickpockets dans le métro tous les jours et dans les rues on se sent de moins en moins en sécurité et en prime la pollution dès plus désagréable pour beaucoup de parisien, nous sommes très nombreux à abandonner la capitale, quitte à faire 3 heures de transport pour d'autres 3 heures x 2, on se lève à 5 heure le matin pour rentrer à 21 heures ou parfois bien plus tard, ceci chaque jour pour aller travailler, Paris reste magique pour les touristes et tant mieux, même les Champs Elysées sont défigurés par ces fichus boutiques de chiffons, les jolis restaurants leurs belles architectures, les cafés parisiens où il faisait bon vivre en sortant du bureau n'existent plus, cela devient idem à St Germain, Paris perd petit à petit son identité, le commerce des grandes enseignes la défigure trop souvent, on y est même pas bien accueilli du tout. Il reste quelques endroits où le calme et l'esprit parisien reste visible par la chaleur et le sourire des gens, comme le théâtre du Palais Royal et ses jardins (pleine détente) ainsi que la place Colette et le Ragueneau le café restaurant Installé dans l’ancien hôtel particulier qui hébergeait la troupe de Molière avant son emménagement au Palais-Royal, dans un décor tout entier consacré au maître français, il y a des soirées jazz qui y sont proposées tous les vendredis (où Molière joua ses premières pièces) on y déguste la fameuse tartelette Amandine après un spectacle à la Comédie Française par exemple, puis le quartier du Marais où il fait bon se balader avec une population des plus hétéroclite et c'est tant mieux, folklore assuré, j'adore ! d'autres endroits encore préservés où l'authenticité de Paris survie évidement. cette atmosphère se trouve en dehors des lieux touristiques, car c'est quand même la population les gens d'une ville qui 'font' cette ville! ( je me suis sentie bien plus tranquille en me promenant à Londres à New York à Copenhague à Amsterdam ou Madrid et Berlin l'accueil y était beaucoup plus chaleureux, j'en était très agréablement surprise à NYC les français sont très bien accueilli)

    Bonne semaine, Cath.

    RépondreSupprimer