13 septembre 2011

Alhambra




Surplombant la plaine fertile, l’Alhambra, long de 720m et large de 220, s’étend sur un contrefort de la sierra Nevada, « comme un énorme vaisseau qui aurait jeté l’ancre entre les montagnes et la plaine » (L. Torres Balbas). La ville palais était autrefois ceinte de remparts renforcés par vingt-trois tours. Dans la partie la plus élevée, l’Alcazaba (la casbah, ou forteresse), ce palais se prolonge vers l’est par la résidence princière des Nasrides, laquelle se compose de plusieurs ensembles de bâtiments des XIVe et XVe siècles dont chacun enclôt une cour intérieure. En avant de cette résidence se trouvait un vaste quartier comportant des logements, des bains, des bâtiments administratifs, des ateliers, des casernes, des écuries, des prisons ainsi que la Monnaie royale et la mosquée. Au nord s’étendent les jardins du Generalife. (p.278, Andalousie, visite guidée, de Brigitte Hintzen-Bohlen).


Son nom vient de l’arabe Qallat al-Hamra qui signifie « la citadelle rouge » et lui a probablement été donné en raison de la couleur du terrain alentour.




L’Alcazaba, forteresse avec la grande tour du Guet (Torre de la Vela).
Mechuar, c’est par ici que l’on pénètre dans la résidence des princes. Dans la partie avant, quatre colonnes de marbres supportent une charpente recouverte d’un épais revêtement de stuc et un plafond plat. Des céramiques mudéjares à décor géométrique ornent le soubassement des murs.
Chambre Dorée (Cuarto Dorado), décorée en style mudéjar au XVIe siècle, est l’une des plus impressionnantes réalisations de l’architecture nasride. Haut de trois étages, il est entièrement couvert de stucs ciselés et dorés, à l’exception des soubassements décorés d’azuleros et de l’encadrement des portes. L’ornementation est composée de motifs végétaux, géométriques et épigraphiques qui s’inscrivent chacun dans les formes géométriques des panneaux, des bordures, des écoinçons et des frises.



La partie la plus élevées de la colline de l’Alhambra est occupée par le Generalife : il s’agit d’un jardin dont le nom provient de l’arabe Jinnah al’Arif (le jardin du Très-Haut, ou encore le Jardin suprême).




La décoration des pièces de l’Alhambra se caractérise en particulier par les nombreuses épigraphes inscrites dans un cadre qui, le plus souvent, surplombe un décor de céramique. Dans l’art islamique, les épigraphes ont la même fonction décorative que les personnages que l’on trouve dans d’autre cultures et elles précisent la destination de la pièce ou l’importance qui lui est accordée. Aussi en trouve-t-on plusieurs sortes : certaines indiquent la date de la construction, le nom de l’architecte ou du commanditaire. d’autres répètent à l’infini des formules telles que : « Seul Allah est vainqueur. » Il y a aussi des inscriptions poétiques qui semblent avoir été spécialement composées pour orner les murs de l’Alhambra et que l’on attribue, pour la plupart, au grand vizir et poète Ibn Zamrak.
Les azulejos aux couleurs brillantes et chatoyantes avec des motifs géométriques à l’aspect exotique deviennent une spécialité de l’Andalousie. Aux XVe et XVIe siècles, le sud de l’Espagne est le principal centre de production de céramique du pays et maintient longtemps encore cette tradition.



Toutes les notes proviennent du livre Andalousie, visite guidée de Brigitte Hintzen-Bohlen, éd. Place des Victoires.

4 commentaires:

  1. Ah ce site, ces jardins, ces azulejos...
    As-tu lu de Washington Irving : les contes de l´Alhambra, je te le conseille pour revivre ton séjour.
    Il a vécu lui-même au XIX ème siècle dans quelques pièces de l´Alhambra même, imagine...

    RépondreSupprimer
  2. Très beau montage AnnaLivia.Quel plaisir de se promener dans un tel endroit.
    Ces cours intérieures, toutes différentes, une surprise chaque fois, ce devait être charmant.
    Puis, tous ces détails... tu as dû te régaler ! Merci.
    Do

    RépondreSupprimer
  3. Superbe promenade que j'espère faire un jour ! Je viens de regarder tes beaux montages maintenant je vais lire le texte qui les accompagne.
    Bonne journée !

    RépondreSupprimer
  4. Ciao Anna-Livia. Le tue foto fanno proprio voglia di andarci e molto belli i commenti con i quali le hai accompagnate. Buona serata.

    RépondreSupprimer